Prendre soin de votre santé mentale

Les temps difficiles provoqués par la pandémie de COVID-19 et le dialogue émotionnel entourant l’égalité raciale ont mis à rude épreuve la santé et le bien-être mentaux de tous les Canadiens.

Espace Mieux-être Canada est une plateforme en ligne gratuite qui offre un soutien immédiat lié à la santé mentale et à l’utilisation de substances pour tous les âges et pour tous ceux qui ont besoin d’un petit soutien supplémentaire en ce moment.

Si vous, ou quelqu’un que vous connaissez, êtes aux prises avec des troubles mentaux alors que nous continuons d’être confrontés avec ces énormes défis, nous vous encourageons à prendre le temps de guérir et de prendre soin de votre santé mentale et émotionnelle en visitant Espace Mieux-être Canada afin d’en apprendre davantage.

Ajouter votre réaction Partager

Mises à jour de la Subvention salariale d'urgence du Canada et du Compte d’urgence pour les entreprises canadiennes

Le gouvernement fédéral a prolongé la Subvention salariale d'urgence du Canada (SSUC) jusqu'au 29 août 2020 et a promis d'envisager d'ajuster les exigences du programme, comme le seuil de 30 % de baisse des revenus, lorsque les entreprises entameront leur réouverture progressive cet été. Près de 230 000 entreprises ont présenté une demande de Subvention salariale d'urgence du Canada et plus de 14 millions de demandes pour la Prestation canadienne d'urgence (PCU) ont été traitées à ce jour. Le gouvernement fédéral réexaminera également la Prestation canadienne d'urgence avant l'échéance de la période de prestations à la mi-juin.

Le gouvernement fédéral a également apporté des modifications au Compte d’urgence pour les entreprises canadiennes (CUEC). Le programme a été élargi pour inclure les propriétaires uniques qui reçoivent des revenus directement de leur entreprise, les entreprises qui dépendent d'entrepreneurs et les sociétés familiales qui paient leurs employés sous forme de dividendes plutôt que de salaires. Jusqu'à présent, plus de 600 000 entreprises ont présenté une demande dans le cadre du CUEC. Afin d'être admissibles en vertu des critères élargis, les demandeurs dont la masse salariale est inférieure à 20 000 $ doivent :

  • Détenir un compte d'exploitation d'entreprise auprès d'une institution financière participante.
  • Disposer d’un numéro d’entreprise de l’Agence du revenu du Canada, et avoir produit une déclaration de revenus pour 2018 ou 2019.
  • Avoir entre 40 000 $ et 1,5 million de dollars en dépenses non reportables admissibles. Les dépenses non reportables admissibles peuvent inclure des frais, comme le loyer, les impôts fonciers, les services publics et les assurances.

 

Mary Ng, ministre de la Petite Entreprise, de la Promotion des exportations et du Commerce international, travaille actuellement avec les entreprises et les entrepreneurs utilisant leur compte personnel, ainsi qu'avec les nouvelles entreprises qui n'ont pas produit de déclaration de revenus cette année, pour déterminer le type de soutien financier qui peut leur être offert.

Ajouter votre réaction Partager

CMTA lettre au ministre fédéral des Finances, Bill Morneau

Le mardi 26 mai 2020, l’ACM a envoyé une lettre ouverte au ministre fédéral des Finances, Bill Morneau. Dans cette lettre, nous demandons au ministre et à son gouvernement de maintenir l’aide financière pour les massothérapeutes par la PCU et la SSUC alors que les provinces à travers le pays entament leur plan de relance. Cliquer ici pour lire la lettre intégrale.

Ajouter votre réaction Partager

Résultats des élections fédérales 2019

Suivant une course électorale particulièrement serrée, le parti libéral de Trudeau a conservé suffisamment de sièges pour lui permettre de gouverner avec une forte minorité à la Chambre des communes. Cette situation représente toutefois un changement majeur dans le fonctionnement du gouvernement et dans la manière dont les libéraux géreront le pays.

Total des sièges : 338                                    

Sièges nécessaires pour la majorité :  170     

LIBÉRAL

157

CONSERVATEUR

121

BLOC QUÉBÉCOIS

32

NDP 

24

VERT

3

AUTRES

1

POPULAIRE

0

Majorité et minorité

Avant les élections, les libéraux disposaient d’un gouvernement majoritaire, ce qui signifie qu’ils détenaient plus de la moitié des sièges à la Chambre des communes. Ainsi, ils pouvaient prendre des décisions et légiférer de manière plus ou moins unilatérale, sans le soutien ou l’adhésion des autres partis élus. Désormais, avec une minorité, le nombre total de sièges occupés par des membres des autres partis est supérieur à celui des libéraux. Cela peut représenter tout un défi, car les partis de l’opposition pourront bloquer l’adoption des projets de loi. Par conséquent, les libéraux devront travailler plus étroitement et négocier avec les autres partis afin d’adopter des lois et de se maintenir au pouvoir.

Ce que cela signifie et les prochaines étapes

Les stratégies et tactiques de plaidoyer qui auraient pu fonctionner avec un gouvernement majoritaire ne seront pas les mêmes que celles nécessaires pour influencer efficacement un gouvernement minoritaire et obtenir une suite favorable à notre demande de suppression de la TVH/TPS pour les services de massothérapie. Ainsi, au cours des prochaines semaines, nous surveillerons de près le gouvernement, qui décidera de la composition de son cabinet (à annoncer le 20 novembre). Nous commencerons également à définir les priorités à court et à moyen terme du nouveau gouvernement. Cela contribuera à l’élaboration d’une stratégie solide et axée sur la manière dont nous pouvons collaborer efficacement avec les membres du gouvernement et leur personnel afin de faire avancer l’exonération fiscale pour la massothérapie.

Un effort coordonné et ciblé nous permettra de maximiser le rôle que nous jouons et d’accroître nos chances de réussite.

Partager

REGARDEZ: Exemption de la TVH/TPS : ce que cela signifie pour les patients

Au fur et à mesure que notre campagne se poursuit, nous voulons nous assurer que tous les partisans de la campagne des massothérapeutes autorisés/ACT comprennent non seulement l'objectif, mais aussi toutes les répercussions de l’exemption de la TVH et de la TPS.  Pour ce faire, nous avons conçu une courte vidéo sur les avantages de l'exemption de la TVH et de la TPS pour les patients. 

Partager

Faites la rencontre de Dani Faucher

Dani Faucher, une massothérapeute autorisée de London, en Ontario, veut aider ses patients à reprendre le contrôle de leurs soins de santé et de leur vie. Elle aide ses patients à découvrir ce qu’ils sont capables de faire malgré la douleur, plutôt que ce qu’ils ne peuvent plus faire, et ils jouent un rôle plus actif dans leur rétablissement.

« Imaginez-vous combien les yeux d’une personne s’illuminent lorsqu’elle s’aperçoit qu’elle pourra recommencer à faire l’activité dont elle s’ennuyait tant, même si c’est un peu autrement », explique Dani. « Constater le soulagement de la douleur et aider les gens à apprendre à gérer la douleur est merveilleux; c’est le retour de l’espoir en une vie qui serait de nouveau agréable. »

Au cours de ses quatre années d’expérience comme massothérapeute autorisée, Dani a aidé de nombreuses personnes à gérer la douleur et à reprendre des activités normales.

Pour en savoir plus
Partager

Comment vous pouvez créer la différence

Lorsque vous avez entendu parler de RMT/ACT, vous vous êtes sans doute demandé : « Pourquoi est-ce qu’on fait ça? ». La principale raison est de créer une plateforme centrale permettant aux massothérapeutes accrédités de montrer qu’ils appuient leur profession et de manifester leur position dans le débat sur la taxation de nos services. Mais vous vous demandez peut-être pourquoi une campagne de sensibilisation est nécessaire.


Le terme « sensibilisation » peut signifier différentes choses pour différentes personnes, mais en général, c'est une invitation à agir. La sensibilisation, c'est prendre la parole et agir pour une cause, une idée ou une politique qui vous touche, qui affecte les gens et le monde autour de vous. C’est manifester sa volonté d’influencer l’issue du débat, notamment les décisions quant au financement et les politiques publiques. C’est raconter votre histoire de façon à ce que le gouvernement soit interpellé à agir (ou, au contraire, à ne pas le faire).

Pour en savoir plus
Ajouter votre réaction Partager

Massothérapie réglementée à l’Î.-P.-É.

"Le 1er mars 2019, la massothérapie a été incluse en tant que profession de la santé réglementée dans la Loi sur les professions de la santé réglementée de l’Île-du-Prince-Édouard. Cela signifie que les personnes qui pratiquent la massothérapie à l’Île-du-Prince-Édouard sont maintenant considérées comme des professionnels de la santé réglementés et que les nouveaux candidats doivent s’inscrire auprès du Collège des massothérapeutes de l’Î.-P.-É.

L’Alliance canadienne des massothérapeutes tient à féliciter la Prince Edward Island Massage Therapy Association (PEIMTA) pour cet accomplissement monumental. Cela représente un important pas en avant pour la profession de massothérapeute à l’Île-du-Prince-Édouard et partout au Canada.

Pour en savoir plus
Ajouter votre réaction Partager